Le Mouvement à l’intérieur du mouvement


Par Martin Wheeler (avril 2009)

Source : Martin Wheeler Systema

Traduit par Alexandre Jeannette

Au cours des dernières années j’ai eu le privilège de m’entrainer auprès de professeurs extraordinaires dans de nombreux arts de combat. Mais quelque soit la qualité, les similarités et les différences de ces styles de combat je ne peux les comparer en aucune manière au Systema.

La semaine dernière j’ai eu la chance de m’entrainer avec Mikhail et Vladimir. Après coup j’ai pu faire une observation qui n’est possible qu’en m’entraînant avec eux.

Notre réflexion et nos actions se déroulent sur des niveaux différents même s’ils sont reliés et redondants. Notre esprit ne peut pas gérer l’ensemble des informations que notre corps expérimente physiquement, psychologiquement et émotionnellement. Cela nous empêcherait d’agir efficacement. Par exemple si nous devions constamment avoir en tête le processus qui nous permet de marcher nous n’irions pas très loin au cours d’une journée. De la même manière se concentrer sur l’ensemble du processus de nutrition nous empêcherait de profiter de nos repas. Nous agissons, expérimentons et analysons mais séparons rarement ces expériences les unes des autres.

Notre expérience nous apprends à prendre des décisions et à laisser ensuite le corps agir en conséquence. Quand une main se tend vers une fourchette ou forme un poing pour frapper un adversaire c’est au niveau subconscient que se déroule le trajet de la main vers son objectif. La pensée consciente n’est pas assez efficace et rapide pour diriger la main au travers des myriades de fonctions des muscles, des tendons, des os (entre autres) qui sont requis pour compléter l’action. Nous nous reposons sur notre expérience et sur des « étapes » qui indique à notre esprit que certaines actions ont été accomplies et qu’une nouvelle action peut-être entamée.

Quand un poing est lancé il doit atteindre sa cible ou la manquer (chacun de ces résultats étant une « étape ») pour que l’esprit comprenne ce qui se passe et puisse continuer à agir. En l’absence de ces étapes la personne qui frappe est à la merci de son propre subconscient.

En m’entrainant avec Mikhail la semaine dernière une des expériences que mon corps a saisie était la capacité de Mikhail à s’infiltrer dans mon propre mouvement en ne me laissant jamais atteindre une « étape ». Quand je cherchais à l’attraper, ma main (et mon corps) devait passer par une étape pour pouvoir réagir.

Si Mikhail m’avais laissé j’aurais pu facilement me réajuster mais en restant avec moi il remplaçait la sensation que j’attendais en me donnant l’illusion d’un support, il « capturait » en fait ma conscience. J’ai ressenti un glissement dans mon esprit alors qu’il se laissait guider, incapable d’utiliser les étapes habituelles pour se mouvoir dans l’espace. Je sentais également que mon corps était guidé par quelque chose de doux qui ne l’alarmait pas.

Mikhail, en toute connaissance de cause, s’était infiltré dans mon mouvement subconscient et guidait mon corps. Si une petite partie nos mouvement est véritablement guidée par notre esprit conscient, 90% de nos mouvements sont subconscients. Un pourcentage élevé de ce que nous faisons est un mouvement qui n’est pas dirigé par la partie consciente de notre esprit.

En devenant relax nous permettons à notre esprit (et à notre corps) de se fondre avec le mouvement subconscient de notre adversaire. Nous le guidons vers une conclusion naturelle dépourvue d’étapes qui ne donne aucun support à sa pensée consciente.

C’est également très bénéfique pour les deux parties et facile à reconnaître quand c’est fait correctement. Votre partenaire devrait rire dés qu’il se sent guidé.

Publicités

A propos alexandresystema

Pratiquant de Systema assidu et traducteur occasionnel
Cet article, publié dans Psychologie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Le Mouvement à l’intérieur du mouvement

  1. Stéphan dit :

    Autant je crois bien comprendre la prémière partie qui je pense concerne une forme de « conditionnement » du corps et de l’esprit, autant je ne suis pas sûr de saisir la dernière partie concernant la « capture de la conscience » et « l’infiltration dans le subconscient »… existe-t-il d’autres articles sur ce sujet… je trouve la video associée très impressionnante… en tout état de cause merci…

    • Je proposerais bientôt un article plus pointu sur le sujet. Mais disons que Martin Wheeler utilise un langage un peu fleuri pour décrire un phénomène relativement simple. L’exemple du coup de poing : la personne qui frappe s’attend à deux possibilités : toucher ou manquer sa cible. Un simple déplacement de la cible ou le coup l’effleure sans la touchée provoque une « pause » : la cible n’est pas vraiment touchée, ni vraiment manquée, le temps que la perception consciente de l’attaquant se réajuste le pratiquant a déjà « travaillé » sur elle : frappe ou projection, etc. Le pratiquant s’insinue en fait dans ces « pauses » pour travailler sur son adversaire. Cela n’a rien de magique bien évidemment, ni de mystique, c’est un jeu sur les réactions physiologiques de l’adversaire et sur ses perceptions.

      • Stéphan dit :

        Merci beaucoup pour ce « décryptage » qui me « parle » beaucoup plus… j’ai l’impression d’être moins « bête » 😉

  2. Vincent dit :

    Salut,
    C’est marrant, moi, j’ai compris ce que disait Martin, mais pas ton explication à toi!

    Blague à part, chouette article qui décrit bien ce « sentiment-sensation » d’être manipulé sans violence et en douceur. Mais pour rentrer dans cette état d’esprit, il faut accepter de ne pas tout contrôler et c’est pas facile tout le temps, ni pour tout le monde.

  3. Juste un petit mot de trop …

    Ce qui est incroyable c’est ce que ressent Martin, encore aujourd’hui en travaillant avec Ryabco : ces gestes « rediriger », ne pas « contrer » constituent la « base » du systema. Bien fait ils définissent le travail de base de tout « pratiquant avancé » de systema : on « cree » du temps pour agir.
    Malgrès toute sa pratique, sa connaissance de l’art, Martin se laisse guider et surprendre, non pas une fois , mais de manière systématique par Ryabco.
    Ce qui démontre encore toute la richesse et la perfection du systema de rybaco : il ne suffit pas de le vivre, de le pratiquer à un niveau « pro » pour pouvoir le « maitriser ».
    Plus que tout une « communion » de soufle (aiki de l’aikido ??) est crée par Ryabco, et géré efficacement pour résoudre la situation avec douceur (et bonheur).
    La conclusion est tres juste ces « rires » provoqués avec le partenaire sont courant même chez les pratiquants débutants et consitutent une grande motivation.
    En connaitre la signification est fondamental tant sur le plan humain que martial.

  4. Si vous passez sur Avignon n’hésitez pas à me faire signe pour s’entrainner …
    grace au « dojo » avignon systema, ca démarre (preuve que d’autre profs d’arts martiaux peuvent etre vraiment ouvert )
    Pour le moment les quelques élèves que j’ai sont enchanté et ce blog est une mine d’or pour pouvoir expliquer le systema aux élèves (sans avoir à refaire toute les traduc de la news letter =) : c’est souvent dur de définir le systema, et même de savoir « comment on à fait » telle ou telle chose !
    On va se mettre à faire des dimanches complet sur des thèmes ( à la plage en foret …) en plus des entrainments ordinaires, et on échange pas mal avec systemabonn en Allemagne.
    Tant qu’on reste peu nombreux, possibilité de venir squatter le week-end chez moi, si le sud vous tente
    A bientot à courtrai (juillet) ou à moscou en septembre (peut pas me liberer pour le stage systema france, bouuh)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s