Aller s’entraîner à Toronto


Pour ceux qui ne le savent pas encore, l’école de Vladimir Vasiliev se trouve au Canada, à Toronto.

Aller à Toronto

Air Canada propose, à mon avis, le meilleur rapport qualité/prix. Comptez au minimum 500 euros pour votre billet (plus au printemps et en été).

Pourquoi aller s’entrainer à Toronto ?

Nous avons la chance de pouvoir nous entrainer avec les fondateurs de notre style, c’est une opportunité assez rare. C’est un peu comme commencer l’Aïkido et pouvoir s’entrainer avec Ueshiba. Vladimir n’enseignera peut-être pas jusqu’à ses 80 ans il faut donc en profiter tant qu’il le fait encore.

Deuxième raison : il y a dans cette école un certains nombres d’instructeurs extrêmement compétents (Max Franz, Adam et Brendon Zettler, Igor Davidov…) sans parler des nombreux pratiquants qui s’entrainent là depuis des années. Le niveau est élevé, si vous pensiez être le roi du pétrole préparez-vous à vous faire botter le cul ^o^

Tout ces pratiquants vous feront un très bon accueil et n’hésiterons pas à vous donner de précieux conseils au cours de votre séjour.

La réputation de gentillesse de Vladimir n’est pas usurpée et il vous mettra à l’aise très rapidement.

Où se trouve la salle d’entrainement ?

Comme l’indique le site de Vladimir : 39 Glen Cameron Road, Thornhill. C’est une banlieue au nord de Toronto.

Comment s’y rendre ?

Sur la ligne Yonge-University-Spadina (bref, la ligne jaune) prendre un train northbound jusqu’au terminus Finch.

Une fois descendu du train suivez les panneaux TTC Buses et prenez alors un bus à destination de Steeles East (n°53) ou Steeles West (n°60).

Descendez à la station correspondante (Steeles East ou West, les bus indiquent à quelle station ils vont s’arrêter avant l’arrêt).

A partir de là continuez à remonter Yonge Street avec vos pieds, traversez un pont, tournez à gauche pour traverser un parking entouré de restos chinois et coréens et vous finirez par arriver au but (environ 15 minutes depuis l’arrêt de bus).

Combien de cours par semaine ?

En 2013 le planning propose 10 cours par semaine dont 2 cours consacrés à la respiration et à la condition physique (le planning est disponible sur le site de l’école).

La respiration étant la pierre angulaire du Systema ne passez pas à côté des cours qui lui sont dédiés, la qualité de votre travail au cours suivant sera tout autre !

Tarif : en 2013 un abonnement mensuel à l’ensemble des cours est d’environ 220$, n’hésitez pas à envoyer un mail (training@russianmartialart.com) si vous avez un doute où si vous avez d’autres demandes liées à l’entrainement.

Puis-je m’entrainer dans une autre école ?

Il se retrouve qu’Emmanuel Manolakakis (un excellent instructeur qui donnera bientôt un séminaire en France) à ouvert il y a 10 ans son club de Systema : le Fight Club. Et ça tombe bien, deux cours ne tombent pas en même temps que les cours chez Vladimir : le lundi et le mercredi, de 11h à 12h30. L’ambiance y est très bonne et je ne répéterais jamais assez qu’Emmanuel est un excellent pédagogue.

Quelle durée pour le séjour ?

Le décalage horaire (6 heures) fait que la 1ère semaine d’entrainement n’est pas la plus productive, donc au minimum 2 semaines. Un mois est la solution idéale que ce soit au niveau des tarifs de locations, des cartes de transports, etc.

Si vous allez également chez Emmanuel vous serez déjà à 17h d’entrainement par semaine, vous ne perdrez pas votre temps.

Où se loger ?

Pour une durée de deux semaine à un mois l’hôtel n’est sans doute pas la meilleure solution, des sites comme easyroomates ou airbn’b vous permettront de trouver votre bonheur. En termes de budget pour un mois prévoyez de 500 à 900 euros selon le niveau de confort que vous désirez (notez également que les tarifs augmentent à partir de mai pour tout l’été).

Prés de la salle d’entrainement ou plutôt près du centre-ville ? C’est à vous de voir : le quartier autour de la salle n’est pas franchement folichon mais être proche du centre-ville va singulièrement augmenter la durée du trajet jusqu’à la salle (mais vous serez mieux situé pour faire vos courses et visiter la ville). Si vous êtes près d’un métro dans le centre ville comptez au minimum 1 heure pour aller vous entrainer.

La langue

Il n’y a pas d’échappatoire : il va falloir vous mettre à l’anglais ! Pas de panique toutefois, le niveau requis pour suivre les cours est à la portée de tous. Mais si vous ne parlez pas un mot d’anglais cela va fortement diminuer l’intérêt du voyage pour vous. La plupart des mairies en France propose des cours d’anglais à des tarifs très abordables (inscriptions en septembre généralement). Ajoutez à cela quelques séries et films en VO pour habituer votre oreille et vous serez prêt.

Je pars avec un pote qui parle anglais ! Ce ne serait pas très gentil pour votre pote. La traduction simultanée est un exercice assez fatiguant sur la durée. Sans parler des contraintes que cela implique : il ne pourra pas toujours s’entrainer avec d’autres gens de la salle vu qu’il sera coincé avec vous et vous ne pourrez pas profiter des conseils donnés par d’autres partenaires. A éviter !

La ville

Quand vous allez chercher un guide sur Toronto vous en trouverez peu et pour une bonne raison : ce n’est pas une ville bien passionnante. Même les habitants (très sympathiques) avec qui j’ai pu discuter partagent cet avis, c’est vous dire. Pourquoi cet avertissement ? Parce que si vous comptez partir en couple ou en famille la déconvenue peut-être assez sévère pour ceux qui ne sont pas venus s’entraîner.

La solution ? Prévoir un petit budget voyage pour ceux qui vous accompagnent : Québec, Montréal, Chicago, New-York sont tout proche (en bus, train ou avion). Cela fera passer la pilule plus facilement !

Et les chutes du Niagara ? Mon avis tout personnel sur la question : faites l’économie du voyage, en ce qui me concerne j’ai vu un tout-à-l’égout entouré par des casinos et des chaines de Fast Food. Gardez plutôt votre argent pour faire un saut à Chicago.

Un bon guide de la ville ? Je suis parti avec l’édition 2004 du Lonely Planet Toronto (réédité en 2007), très complet mais en anglais. Sinon il existe un guide Petit Futé pas terrible mais mieux que rien. Pour les anglophones mettez l’excellent site Blog.to dans vos favoris.

Le coût de la vie

Au moment où je me suis rendu à Toronto (avril 2013) j’ai trouvé le coût de la vie assez élevé (à peu près semblable à Paris, parfois même plus cher). Pour ceux qui pensait ramener des litres de sirop d’érable à la maison vous pouvez oublier, il est plus cher qu’en France !

Les transports

Le réseau de transport de Toronto fonctionne bien dans l’ensemble et est assez complet (métro, bus, tramway). Pensez à prendre une carte d’abonnement au mois (environ 128$ en 2013), elle sera vite rentabilisée.

Le site des transports de la ville

Louer une voiture ?

Le centre-ville de Toronto est souvent très congestionné donc, a priori, je déconseillerais cette solution.

Si vous avez des questions à poser ou des précisions à apporter, n’hésitez pas, les commentaires sont là pour ça !

Publicités

A propos alexandresystema

Pratiquant de Systema assidu et traducteur occasionnel
Cet article, publié dans Séminaires, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Aller s’entraîner à Toronto

  1. dadazof dit :

    Clair, complet. Concis.Juste les boules pour le sirop d’érable! Si quelqu’un pouvait rédiger un article de même qualité pour aller s’entraîner à Novossibirsk avec Skogorev…Prix, passeport, logement, météo,bus, et coût du Bortsch au litre …

  2. Vincent dit :

    Belle reprise Alex!

  3. seb10001 dit :

    Howdy!
    Tout d’abord: Félicitation pour ta certification Instructor!!
    Le « in-training » il est dedans toi, plus sur le T-Shirt ^o^
    Et puis encore un merci pour là-propos et la qualité de tes articles, scientifique, pratiques, décortiquants (tiens ça me gratte…) et pleins d’humour.
    A+ sur la moquette…

    • Ah oui un détail rigolo : chez Vladimir il y a des tatamis, par rapport à la moquette de Jérôme t’as l’impression d’être au paradis ^o^

      • Alexis dit :

        Des tatamis ? Beuark, rendez moi ma planche à clous !
        Merci Alexandre, juste merci.
        La bise.
        Alex

      • Alexis dit :

        …. Et toute mon estime Alexandre, je savais pas que tu étais devenu instructeur. Ça me laisse pantois.
        Bien à toi,
        Alex

      • J’étais le premier surpris ^^, j’espère que tu continues à t’entraîner régulièrement !

  4. Frédéric dit :

    Voilà qui devrait m’être bien utile pour préparer mon  » bottage de cul » en septembre !
    Super boulot Alex, merci !
    Frédéric

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s