Conditions difficiles


par Konstantin Komarov (juillet 2012)

Source : Russian Martial Art

Traduit par Alexandre Jeannette

Dans les arts martiaux actuels, tout ce qui se déroule en dehors de la salle d’entrainement ou du dojo est considéré comme se déroulant dans des conditions difficiles. De notre côté ces termes font références à l’ensemble des facteurs qui limitent nos mouvements et notre perception.

Regardons de plus près deux de ces environnements : l’obscurité et l’eau.

L’obscurité a un impact considérable sur la manière dont nous percevons notre environnement et l’eau modifie nos mouvements. Notre entrainement peut énormément bénéficier de ces environnements en nous sortant de notre zone de confort.

Voici deux exercices très utiles (et simples) pour appréhender le travail dans ces conditions.

Se préparer au travail dans l’obscurité

Essayer l’exercice suivant pendant qu’il fait encore jour :

Mettez vous dans un parc ou une forêt. Marquer l’endroit où vous êtes à l’aide d’un objet quelconque (pierre, bâton, chapeau…), choisissez un arbre situer à 10 ou 15 pas de vous. Fermez vos yeux, essayez de rejoindre l’arbre puis revenez à votre point de départ. Une fois que vous y êtes parvenu, choisissez un second arbre, situé à 10 ou 15 pas du premier. Encore une fois fermez les yeux et dirigez-vous vers le premier arbre puis le second puis de nouveau vers votre point de départ. Si vous réalisez cet exercice confortablement après deux ou trois essais votre sens de l’orientation est excellent. La nuit sera toujours votre alliée.

Eau et frappes

Cette exercice devrait être pratiqué avec un partenaire. Ramassez 10 à 15 petites pierres puis avancer dans l’eau jusqu’à ce l’ensemble du corps situé sous la nuque soit immergé. Demandez alors à votre partenaire de jeter une pierre dans un rayon de 50 à 80 centimètres autour de vous. Votre tâche consiste à attraper les pierres avec une main en un seul mouvement. Vous commencez l’exercice avec les bras et les mains sous l’eau. Vous saisirez très rapidement les notions de trajectoire courte, de relaxation du corps, de la coordination musculaire et des réflexes : l’ensemble des éléments requis pour une frappe efficace.

Si vous arrivez à attraper 7 cailloux sur 10 vos frappes seront irrésistibles !

Oui, la vidéo est en anglais, ça vous entraine pour Toronto !

Publicités

A propos alexandresystema

Pratiquant de Systema assidu et traducteur occasionnel
Cet article, publié dans Entrainement, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Conditions difficiles

  1. Alexis dit :

     » De notre côté ces termes font références à l’ensemble des facteurs qui limitent nos mouvements et notre perception. »
    Géniale introduction !! Quand je suis en situation de danger, même minime, penser immédiatement à maîtriser ma respiration peut suffire à désamorcer le conflit (ou bien la source de stress). Et on peut décliner la formule à l’infini.. Merci le Systema. Merci Alexandre.
    Alexis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s