Qu’est-ce que le travail compact ?


par Mikhail Ryabko et Vladimir Vasiliev (décembre 2012)

Source : Russian Martial Art

Traduit par Alexandre Jeannette

J’ai choisi de traduire « short work » par « travail compact » plutôt que par « travail court » afin d’éviter une confusion avec le travail à courte distance.

Efficace et adapté aux confrontations, le travail compact est une des applications du Systema les plus intéressantes mais la plus difficile à maitriser. Ne confondez pas ce travail avec le travail à courte distance, ce n’est pas le sujet ici. Afin de clarifier les choses nous avons demandé aux fondateurs du Systema de définir ce qu’était le travail compact. Voici leurs réponses :

Mikhail Ryabko
Ce travail est composé de mouvements réduits, aussi bien en quantité qu’en amplitude, mais extrêmement précis et puissants. Il évite donc les mouvements brusques, trop amples et inutiles. L’accent est donc mis sur des mouvements courts et calmes où le contact avec la cible est quasi instantané, précis et puissant. Le travail compact est difficile à percevoir, aussi bien pour un observateur extérieur que pour un adversaire. L’effort physique requis pour ce travail doit-être minimal. Notez toutefois qu’un  entrainement assidu est indispensable pour atteindre ce niveau de maitrise. Les pratiquants de Systema développent cette compétence en apprenant à contrôler leur tension physique et psychologique, en se déplaçant correctement, en respirant convenablement, en ayant des poings « lourds », en étant libre de leurs mouvements , en faisant preuve de diversité tactique et en appliquant tout les autres principes du Systema.

Vladimir Vasiliev
Plus précisément, le travail compact est le résultat de la rencontre entre votre relaxation et la tension de votre adversaire. Dans une confrontation vous êtes face à deux possibilités : votre agresseur est déjà tendu et vous devez voir à quel endroit ou vous devez le forcer à se tendre là où vous en avez besoin. Vos frappes et vos mouvements « rebondissent » alors sur cette tension ce qui vous permet de frapper plusieurs fois au cours du même mouvement. Par exemple si vous donnez un coup de poing votre bras ne fait pas une pause et ne revient pas vers vous, il poursuit son mouvement en continuant à frapper ce qui se présente devant lui.

Les bénéfices liés à l’apprentissage du travail compact sont importants car il permet de vous défendre contre plusieurs agresseurs. Il permet également de travailler sur plusieurs niveaux : défense, attaque, redirection et arrêt des attaques. Plus l’adversaire est tendu plus le travail compact peut-être rapide. Cette rapidité n’est pas synonyme de légèreté pour vos coups, dans le travail compact ils doivent être puissants et « lourds ». Le travail compact correct est précis, quelle que soit la position de la cible, vous devez donc pouvoir tendre n’importe quelle partie de votre bras  indépendamment de la tension présente dans le reste de votre corps et de sa position.

Il est très difficile pour votre adversaire de se défendre contre le travail compact et ses effets sur un corps tendu sont dévastateurs. La seule façon de gérer le travail compact est d’éliminer la tension présente dans votre corps. Aussi intéressant à étudier qu’efficace dans une confrontation, l’utilisation du travail compact est le signe d’une véritable maitrise.

Publicités

A propos alexandresystema

Pratiquant de Systema assidu et traducteur occasionnel
Cet article, publié dans Analyse, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s