Un nouveau livre sur le Systema

Un livre sur le Systema : voilà qui nous manquait !  Ceux qui ont déjà assisté à un séminaire de Konstantin Komarov connaissent son sérieux et son sens de la pédagogie. Logiquement une VF est sur les rails mais les plus impatients n’hésiteront pas à se procurer cet ouvrage déjà disponible en anglais.

????????????????????????????

N’oubliez pas que Konstantin Komarov sera à Lyon les 15 et 16 novembre 2014 !

Bonne lecture !

Publié dans Uncategorized | 2 Commentaires

Création de notre club : systema training

Un billet pour vous annoncer la création de notre association : Systema Training

Le temps de trouver une salle et je devrais pouvoir proposer des cours d’ici la rentrée, sur Paris.

Plus d’infos dés que j’ai du neuf, au plaisir de vous voir au cours d’un entraînement ou d’un séminaire.

P.S : grosse pénurie d’articles en anglais mais des traductions de textes russes sont prévues pour cette année.

Publié dans systema training | 3 Commentaires

Bon réveillon à tous !

Je vous souhaite à tous une excellente année 2014, riche en pratique !

Et comme d’habitude une nouvelle preuve que l’Armée Rouge a tout inventé : Lire la suite

Publié dans Uncategorized | 1 commentaire

Quelques nouvelles…

Le site a de nouveau connu une petite accalmie. Une des raisons principales et non des moindres étant la pénurie d’articles originaux. Je me suis donc tourné vers des sources russes mais la traduction prends un peu plus de temps !

Sinon c’est encore la fête des séminaires cette année, Andreas Weitzel, les 30 novembre et 1er décembre à Paris (on m’a beaucoup conseillé cet instructeur j’essayerais donc d’aller le voir !), Vladimir Vasiliev, les 17 et 18 mai à Paris… Sans parler de tous les autres : vous pouvez trouver un planning de tous les séminaires à venir sur Art Martial Russe.

La revue Black Belt (n° d’août/septembre 2013) a consacré un article assez long à Vladimir Vasiliev :

Black Belt Cover AugSep2013

"Le Systema est-il le style de combat le plus féroce du monde ?"

Sous ce titre un peu trop racoleur à mon goût se trouve un article destiné aux profanes qui passe en revue les grands principes du Systema déjà évoqué dans d’autres articles que vous avez pu lire ici (respiration, relaxation, déplacement et posture). Vous n’y trouverez donc pas grand chose de nouveau mais j’ai particulièrement apprécié un encadré situé à la fin de l’article, signé par Martin Wheeler (l’encadré pas l’article ^o^) :

"Je me suis entrainé avec beaucoup d’artistes martiaux [...] décrire Vladimir Vasiliev comme le meilleur d’entre eux ne serait pas lui rendre service [...] Il est humble, sincère et désire réellement partager son art comme s’il s’agissait d’un présent."

Au programme des prochains articles : de la respiration !

Publié dans Critique Livre, Séminaires | Tagué | Poster un commentaire

Conseils de respiration pour un tir parfait

par Konstantin Komarov (juin 2012)

Source : Russian Martial Art

Traduit par Alexandre Jeannette

Un des facteurs clés du tir au Systema est la respiration. Dans une situation réelle et à l’entrainement (dans le Systema) le tir se fait généralement en mouvement. Cela signifie que vous ne pourrez pas retenir votre respiration comme cela est enseigné dans la plupart des écoles de tir. Lorsqu’il est en mouvement, le corps a un besoin important en oxygène et une apnée pourrait mener à une tension excessive aussi bien au niveau mental que musculaire. La respiration au cours du mouvement doit donc être libre et continue.

D’où la nécessité de respirer correctement, d’une façon qui n’affecte pas le niveau de vos épaules même avec une dépense physique importante. Cela signifie que l’inspiration et l’expiration doivent se faire principalement avec le diaphragme et l’abdomen plutôt qu’avec la poitrine et les épaules. Il existe un test très simple pour voir si votre respiration est adaptée au tir en mouvement.

Prenez 10 cailloux et lancez-les contre un tronc d’arbre a une distance d’environ 4 à 5 mètres. Ne mettez pas plus de 15 secondes à faire les 10 lancer. Faites 3 séries de 10 lancer puis calculé votre taux de réussite (le nombre de fois ou vous avez atteint votre cible divisé par le nombre de série).

Faites ensuite 25 squats en apnée et immédiatement après, alors que vous êtes encore en train de récupérer faites immédiatement 10 lancer en moins de 15 secondes. Souvenez-vous de votre résultat.

Faites la même chose après 25 pompes en apnée puis après 25 lever de jambes en apnée. Calculez à nouveau votre taux de réussite et comparez le au précédent.

Notez que le nombre de squats, de pompes et de lever de jambes (les exercices de base du Systema) peut-être plus ou moins élevé selon vos capacités physiques.

Si votre nouveau résultat est inférieur de 30% par rapport au précédent (c’est à dire 3 tir ratés en plus par série) vous avez probablement respiré d’une façon inadaptée au tir en mouvement. Cela signifie qu’au cours de votre récupération votre respiration a trop engagé les épaules, la nuque et d’autres muscles qui ne sont pas nécessaire. Cela conduit à une tension excessive, aussi bien au niveau du corps que de l’esprit.

Comment développe-t-on une respiration correcte ? C’est très simple : pratiquez les exercices de respiration du Systema graduellement et régulièrement. De temps en temps demander à un pratiquant expérimenté d’observer votre respiration et de vous faire part de ses observations.

Si vous êtes un tireur confirmé et que vous avez accès à un stand de tir vous pouvez refaire cet exercice avec un pistolet. Il vous faudra une cible placée à une distance d’environ 8 mètres et 5 balles par série. Face à la cible, tirez avec le bras au niveau de votre poitrine en tenant votre arme d’une seule main. Pendant que tirez marchez sur place. Pour les différents calculs procédez comme pour l’exercice précédent mais cette fois-ci une réduction de 20% de votre taux réussite est considérée comme importante.

Essayez et corrigez-vous au fur et à mesure.

Profitez de nos exercices de respirations quelque soit votre âge, vos capacités physique ou votre profession pour devenir plus compétent, puissant et en bonne santé.

Publié dans Entrainement | Tagué | 1 commentaire

Qu’est-ce que le travail compact ?

par Mikhail Ryabko et Vladimir Vasiliev (décembre 2012)

Source : Russian Martial Art

Traduit par Alexandre Jeannette

J’ai choisi de traduire "short work" par "travail compact" plutôt que par "travail court" afin d’éviter une confusion avec le travail à courte distance.

Efficace et adapté aux confrontations, le travail compact est une des applications du Systema les plus intéressantes mais la plus difficile à maitriser. Ne confondez pas ce travail avec le travail à courte distance, ce n’est pas le sujet ici. Afin de clarifier les choses nous avons demandé aux fondateurs du Systema de définir ce qu’était le travail compact. Voici leurs réponses :

Mikhail Ryabko
Ce travail est composé de mouvements réduits, aussi bien en quantité qu’en amplitude, mais extrêmement précis et puissants. Il évite donc les mouvements brusques, trop amples et inutiles. L’accent est donc mis sur des mouvements courts et calmes où le contact avec la cible est quasi instantané, précis et puissant. Le travail compact est difficile à percevoir, aussi bien pour un observateur extérieur que pour un adversaire. L’effort physique requis pour ce travail doit-être minimal. Notez toutefois qu’un  entrainement assidu est indispensable pour atteindre ce niveau de maitrise. Les pratiquants de Systema développent cette compétence en apprenant à contrôler leur tension physique et psychologique, en se déplaçant correctement, en respirant convenablement, en ayant des poings "lourds", en étant libre de leurs mouvements , en faisant preuve de diversité tactique et en appliquant tout les autres principes du Systema.

Vladimir Vasiliev
Plus précisément, le travail compact est le résultat de la rencontre entre votre relaxation et la tension de votre adversaire. Dans une confrontation vous êtes face à deux possibilités : votre agresseur est déjà tendu et vous devez voir à quel endroit ou vous devez le forcer à se tendre là où vous en avez besoin. Vos frappes et vos mouvements « rebondissent » alors sur cette tension ce qui vous permet de frapper plusieurs fois au cours du même mouvement. Par exemple si vous donnez un coup de poing votre bras ne fait pas une pause et ne revient pas vers vous, il poursuit son mouvement en continuant à frapper ce qui se présente devant lui.

Les bénéfices liés à l’apprentissage du travail compact sont importants car il permet de vous défendre contre plusieurs agresseurs. Il permet également de travailler sur plusieurs niveaux : défense, attaque, redirection et arrêt des attaques. Plus l’adversaire est tendu plus le travail compact peut-être rapide. Cette rapidité n’est pas synonyme de légèreté pour vos coups, dans le travail compact ils doivent être puissants et "lourds". Le travail compact correct est précis, quelle que soit la position de la cible, vous devez donc pouvoir tendre n’importe quelle partie de votre bras  indépendamment de la tension présente dans le reste de votre corps et de sa position.

Il est très difficile pour votre adversaire de se défendre contre le travail compact et ses effets sur un corps tendu sont dévastateurs. La seule façon de gérer le travail compact est d’éliminer la tension présente dans votre corps. Aussi intéressant à étudier qu’efficace dans une confrontation, l’utilisation du travail compact est le signe d’une véritable maitrise.

Publié dans Analyse | Tagué , | Poster un commentaire

Le doute empêche la compréhension

par Valentin Talanov (Septembre 2012)

Source : Russian Martial Art

Traduit par Alexandre Jeannette

Au camp Systema de 2012, Valentin Talanov a commencé la semaine par l’anecdote suivante :

"Un événement a changé mon approche du Systema et de l’entraînement en général. C’est arrivé dans les années 80, au domicile de Mikhail Ryabko. Venir voir son instructeur chez lui était courant en Russie. Nous étions trois élèves de Systema venu discuter avec Mikhail ce jour là. Nous étions tous expérimentés dans d’autres formes de combat mais nous étions novices dans ce type d’entrainement et nourrissions quelques doutes à l’égard de l’apprentissage du Systema. Nous avons en fait commencé par dire à Mikhail que nous allions arrêter d’apprendre le Systema parce que nous ne le comprenions pas.

Mikhail est resté très calme et positif face à cette annonce. Il a dit : "le doute empêche la compréhension". Et ensuite il nous a demandé de réaliser deux exercices très simples.

"En premier lieu faites une pompe en claquant dans vos mains avant de redescendre."

On l’a fait sans problème.

"Deuxièmement faites une pompe en claquant des mains une fois au-dessus de votre tête puis une fois sous votre poitrine avant d’atterrir."

Après quelques essais nous y sommes parvenus.

Finalement il fallait faire une pompe en claquant une fois au-dessus de notre tête puis une fois sous notre poitrine et enfin une fois derrière notre dos avant d’atterrir.

Mikhail nous a dit que nous pourrions pas partir avant d’y être parvenu. Nous avons tous rit et fait des blagues sur l’impossibilité de cette exercice. Mikhail précisa que c’était faisable et que des gens y étaient parvenus et que nous serions incapables de l’accomplir tant que nous avions des doutes. Nous avons continuer à plaisanter sur le sujet pendant 40 minutes. Finalement, nous nous sommes calmés et avons commencé l’exercice…

Finalement nous étions tous déterminer à réussir l’exercice, nous y avons cru et nous avons tous réussit ! Je me souvient d’avoir fait une pompe avec beaucoup d’amplitude et d’avoir frappé dans mes mains une troisième fois une fraction de seconde avant de reposer mes mains au sol.

C’était une expérience très concrète qui nous a permis de voir comment la foi conduit au succès, comment le succès permet la compréhension et comment la compréhension créé la confiance. De plus cela m’a permis de réaliser que j’aimais le Systema et je me suis mis à le pratiquer régulièrement et avec entrain. Plus de 25 ans plus tard je suis très reconnaissant envers Mikhail pour sa pédagogie unique et pour le don du Systema. Cela a changé mon entraînement et a enrichi ma vie."

Publié dans Entrainement | Tagué | Poster un commentaire